New-York, 17 White St.29 juillet 1859
2e Année, N°15
Le Libertaire
Paraissant à intervalles irréguliers, une fois par mois au moins.
Les abonnements au Libertaire se font, - non au mois
ni à l'année. - mais pour un certain nombre de numéros.
Prix de 10 numéros : 50cents ; 20 numéros, un dolar.
L'on s'abonne à l'imprimerie française et américaine,
50 Lispenard street, N-Y.
Prix du Numéro : 5 cents.
Pour tout ce qui concerne la rédaction, s'adresser à M. J.
Déjacque, rédacteur-éditeur, 17 White st., N.Y (Affranchir.)
Pour communications verbales, M. Joseph Déjacque est
visible tous les dimanches matins, de 8 à 10 h, 17 White st.
au 2e étage.
 
Tous les numéros :

1858
n°1: 9 juin
n°2: 28 juin
n°3: 16 juillet
n°4: 2 août
n°5: 31 août
n°6: 21 septembre
n°7: 25 octobre
n°8: 20 novembre

1859
n°9: 10 janvier
n°10: 5 février
n°11: 6 mars
n°12: 7 avril
n°13: 12 mai
n°14: 15 juin
n°15: 27 juillet
n°16: 18 août
n°17: 30 septembre
n°18: 26 octobre
n°19: 26 novembre
n°20: 24 décembre

1860
n°21: 31 janvier
n°22: 27 février
n°23: 5 avril
n°24: 7 mai
n°25: 17 août
n°26: 2 novembre

1861
n°27: 4 février

 La Législation directe et universelle.

Pour libertaire ou anarchiste que l’on soit, il n’en faut pas moins vivre dans son siècle, compter avec les populations contemporaines. On peut entrevoir la grande et libre cité humaine, la cité de l’avenir, mais on ne peut y aborder qu’en passant sur le corps de plusieurs générations.

 L'HUMANISPHERE. UTOPIE ANARCHIQUE.

Je n'ai pas encore parlé du costume des humanisphériens. Leur costume n'a rien d'uniforme ; chacun s'habille à sa guise. Il n'y a pas de mode spéciale. L'élégance et la simplicité en est le signe général. C'est surtout dans la coupe et la qualité des étoffes qu'en est la distinction.
Nécrologie.

Il est d’antique usage parmi les sectes politiques ou religieuses de rendre les "honneurs funèbres" au corps et à la mémoire de leurs morts. On prodigue au cadavre l’or qu’on eut refusé à l’homme en vie pour le soigner et l’empêcher de mourir.

Ce qu’il faut pour être parfait chrétien.

Dans un de ses avant-derniers numéros, le Libertaire, ayant réitéré appel à la collaboration de ses lecteurs, a reçu en réponse l’article suivant...
Qui lira verra.

Dernières nouvelles.

Les conditions préliminaires du traité de paix sont annoncées en ces termes dans la Correspondance officielle autrichienne...

(Dépêche du Libertaire à ses lecteurs ou lectrices.)

Grande Manúuvre ! Grande Reculade !
L’Empire c’est la liberté comme l’Empire c’est la paix. Les crédulités les plus niaises doivent aujourd’hui savoir à quoi s’en tenir sur le compte du souverain sauveur, de ce représentant du vol et du crime qui a bien en lui l’étoffe d’un coquin mais qui ne saurait avoir celle d’un homme : Empire oblige !

 




Petite correspondance

 
On s'abonne :
A Londres, au bureau de "l’Association Internationale."
        —      chez M. Calay, 36 Mary St. King's land road (Hoxton).
A Bruxelles, au bureau du "Bien-Etre Social".
        —        au bureau du "Prolétaire".
A San-Francisco, chez M.J. Mouchet, 32 Montgomery street.

 
[accueil]