JOSEPH DEJACQUE

 
 

LIBERTAIRE ?

Le mot interroge l’individualisme moderne - la notion de libertaire en est dès l’origine une expression subversive.

Profiter de la crise générale du système capitaliste que nous vivons aujourd’hui pour inventer des agir nouveaux ?.

Eléments de la crise, les bouleversements écologiques. Même une star du parti des Verts au parlement européen renie le néo-libéralisme, longtemps son idéal. « Alors, avec la mondialisation, liberal-libertaire n’est plus le bon slogan. Il faudrait trouver une formule comme… altermondialiste-marché régulé ! » (Daniel Cohn-Bendit, 26/03/08, Télérama n° 3037). José Bové oblige…

Utopie : Rêve non réalisé, mais non pas irréalisable’, déclare Déjacque, un ouvrier et poète contestataire, emprisonné suite à l’insurrection de Juin 1848. Coup d’Etat du 2 décembre 1851, exil à Londres et Jersey, dures controverses avec les républicains bourgeois (dont Victor Hugo) : pourquoi l’échec de la révolution de 48 ?

L’errance du proscrit le mène à New York. Il y édite de juin 1858 à février 1861 Le Libertaire, journal du mouvement social. En feuilleton, L’Humanisphère, utopie anarchique, la vision d’un possible de l’être humain dans un monde libéré de l’exploitation. Ecrite à la Nouvelle-Orléans, comme De l’Etre-Humain mâle et femelle. Lettre à P.-J. Proudhon (1857), qui argumente l’exigence d’égalité pour les femmes, que synthétise le néologisme libertaire.

« Déjacque est mort fou de misère à Paris en 1864 » (où il était né en 1822), note le communard Gustave Lefrançais dans Souvenirs d’un révolutionnaire.

A consulter sur le site : les vingt-sept numéros du Libertaire (unique collection à  l’Institut Internationale d’Histoire Sociale, Amsterdam), et La Question révolutionnaire (1854), Béranger au pilori (1857), la Lettre à Proudhon, etc.

L’usage non commercial de la présente édition est libre.

JJC, JCM, VP, FV. (février 2009)